La propreté des locaux, le véritable fer de lance du bien-être au travail.

Nous l’avons vu, la qualité de vie au travail et son amélioration sont aujourd’hui sur toutes les bouches. Sport, relaxation, team building, toutes ces activités mises en avant sont censées améliorer la performance et le bien-être de l’entreprise, mais il reste un aspect pas encore abordé qui tient une place importante dans le ressenti de tous : la propreté, trop souvent oubliée.

Il en faut très peu pour instaurer un cadre chaleureux et accueillant, y mettre chacun du sien, pour conserver des bureaux propres et des bonnes ondes sur le lieu de travail mais il en faut très peu aussi pour rapidement mettre le chaos. Voici quelques conseils pour essayer de garder un cadre de vie sain.

  1. Inciter chaque employé à ranger son espace de travail.

Pour une hygiène correcte, commençons par le commencement. Il est important de rappeler aux employés que chaque espace de travail est, certes, personnel, mais qu’ils appartiennent à un environnement qui est lui, commun. Donc, tenez vos bureaux bien propres, et avec un espace donné à chacun. Leur demander de nettoyer leur espace de vie avant de partir le soir est donc un bon commencement pour préserver un environnement de travail agréable.

  • Mettre en place une campagne de sensibilisation

Car un rappel ne fait jamais de mal, n’hésitez pas à faire une campagne de sensibilisation et la mettre en place de manière à ce qu’elle soit visible pour tous, comme le fait de nettoyer son bureau, se laver les mains régulièrement, ne pas manger à son bureau, n’utiliser qu’une tasse à café, ces gestes peut-être pas naturels pour certains mais qui devraient être des automatismes pour tous. De plus, une étude a été faite et démontre que 28% des salariés qui mangeaient sur leur lieu de travail ne disposaient pas d’espaces spécialement destinés pour ça, ce qui appuie encore une fois sur l’importance d’avoir des locaux aménagés et adaptés également.

  • La mise en place d’un agenda pour une responsabilité commune

La propreté est l’affaire de tous. Instaurer un agenda avec un roulement concernant les tâches ménagères à effectuer pour chacun des employés les inciteraient à prendre part aux activités communes et s’investir à garder les locaux dans des conditions convenables. En étant chacun investi, il est plus facile de se sentir concerné et le collectif permet d’atteindre cet objectif de propreté rapidement et surtout de le maintenir.

  • Faire travailler les malades à distance

Ce conseil s’applique encore plus en cette sombre période de coronavirus avec le télétravail.

La propreté des locaux n’est pas que poussière, mais également une affaire de bactéries, voire virus. C’est pour cela qu’encourager les malades à rester chez eux pour réaliser leurs tâches pour ne pas contaminer l’espace travail et leurs collaborateurs est recommandé. De plus, l’université d’Arizona a déclaré que le nombre moyen de germes qui sont en contact quotidiennement avec chaque employé est d’environ 10 millions.

Faire que le personnel vive dans un espace de travail propre est certes l’affaire de chacun, mais nous avons conscience que vous avez aussi l’activité de l’entreprise à gérer. De plus, ça doit être pris encore plus au sérieux par les directions. Faites appel à une entreprise de nettoyage pour les plus grandes tâches, ce sera plus efficace. Attention, ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter à côté d’inciter et sensibiliser son personnel à ranger et nettoyer SON espace.

Leave a Reply