Nettoyage en milieu médical

Comment organiser le nettoyage en milieu médical ?

La santé des patients dépend grandement de l’hygiène qui règne dans le milieu médical. Du coup, la propreté de celle-ci devra être l’affaire d’une entreprise de nettoyage Montpellier qui saura appliquer la formule adaptée.

Les protocoles de nettoyage hospitalier suivent des normes spécifiques comparées à d’autres secteurs. Dans le milieu médical, la propreté des locaux est une priorité voire une supériorité. Par milieu médical, on fait référence aux hôpitaux publics, les cliniques, les laboratoires d’analyse, etc. Dans tous ces lieux, le ménage repose sur un même principe.

Le nettoyage vapeur, meilleure solution

Pendant longtemps, les professionnels du nettoyage hospitalier n’utilisaient que les détergents-désinfectants pour curer les hôpitaux. Avec le temps, la donne a évolué. Aujourd’hui, le nettoyage vapeur représente la meilleure solution appliquée en matière de bionettoyage en milieu médical.

C’est désormais une certitude que les microbes se développent principalement dans les surfaces plutôt qu’en suspension. Par conséquent, toutes les surfaces sont susceptibles d’être contaminées par  la colonie microbienne ou biofilm. Mais la chaine de transmission opère généralement entre les mains du personnel soignant (infirmiers, infirmières, aides-soignants) et ceux des visiteurs. Face à ce risque élevé de contamination, le nettoyage par vapeur est plus efficace pour tuer toutes les bactéries.

Comment faire le nettoyage à vapeur ?

Doté d’un mélange de vapeur et de chaleur, le nettoyage à la vapeur élimine totalement les microbes, y compris les plus résistants en l’espace de quelques secondes. Comment ? Les nettoyeurs à vapeur émettent une eau pure qui se trouve être un liquide solvant et qui  agit comme une tension active éliminant aisément les déchets. La technique du nettoyage par vapeur fait produire une vapeur d’eau à très haut degré. C’est cette vapeur d’eau, qui va se liquéfier, et produire de la chaleur de condensation appelée enthalpie. Du coup, avec ce changement du vapeur, on va voir une dénaturation des bactéries qui seront détruites. Le biocide contenu dans le nettoyage par vapeur est la référence pour désinfecter les équipements chirurgicaux par une technique dite d’autoclave. Cependant, le nettoyage par vapeur n’est efficace que lorsqu’il produit l’eau la moins humide possible et la plus gazeuse possible.

Ses accessoires (tubes à ronge, raclette) nettoient dans les profondeurs de la surface à curer. Avec le nettoyage par vapeur, vous n’aurez donc plus recours à certains accessoires comme le balai, la serpillière, etc. Il en est de même pour les produits détergents que vous pouvez ranger aux oubliettes.

L’utilisation du nettoyage par vapeur présente l’avantage d’être écolo. En effet, l’on n’a pas besoin de produits détergents pour un nettoyage vapeur. Par conséquent, aucune trace de poussière, ou de résidu allergène ne restera sur les surfaces récurées.  Aussi, l’on sera à l’abri d’irritation de la peau parce que le nettoyage par vapeur ne comporte pas de produit chimique.

Les autres techniques de nettoyage en milieu médical

À côté du nettoyage par vapeur, il existe d’autres techniques de nettoyage indiqué pour le milieu médical. Ils sont principalement au nombre de trois : la monobrosse, le nettoyage par émulsion et le décapage.

L’un dans l’autre, la propreté dans un milieu hospitalier doit se faire par un professionnel certifié. 

Leave a Reply